PECHPROPRE 2

Présentation

En mars 2019, à la suite des résultats de l’étude PECHPROPRE démontrant que seul 25% des EPU étaient valorisés, il a été fait le choix de mener une seconde étude sur le sujet : PECHPROPRE 2.

Ce projet de 18 mois, financé par l’Agence de la Transition (ADEME), le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire (MTES) et le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA) a eu deux objectifs principaux :

  • mettre en place un atelier relatif à la gestion des Engins de Pêche Usagés (EPU) regroupant les différents porteurs de projets territoriaux
  • et réfléchir, de manière opérationnelle, à la mise en place d’une filière volontaire nationale à responsabilité partagée de gestion (collecte et de traitement) des EPU en se focalisant dans un premier temps sur les filets en polyamide (PA).

Périmètre

Géographique

 

Le périmètre géographique est celui de la France métropolitaine, à l’instar du projet PECHPROPRE.

Produits

 

En ce qui concerne le produit étudié dans cette étude, il s’agit des EPU du secteur de la pêche professionnelle, et plus particulièrement des filets fins et des chaluts. Ce choix s’explique par le fait que dans le cadre de PECHPROPRE, il a été identifié qu’ils représentent les gisements les plus importants.

Acteurs

 

Au cours de cette étude, les acteurs ciblés sont :

  • D’une part, les acteurs de la mise en marché de filets et chaluts de pêche tels que les entreprises :

-ALPRECH FILETS

-ATELIER DU FILET (entreprise rachetée au printemps 2020, par ETS A. MONDIET)

-BREIZMER (prochainement en retraite)COPEBO

-KERFIL

-LE DREZEN

-ETS A. MONDIET

-MULTIMAILLE

-NABERAN

  • D’autre part, les acteurs en charge de projets ou concernés par des projets/initiatives territoriaux/les en lien avec la thématique des engins de pêche usagés (certains acteurs peuvent aussi travailler sur le sujet dans le secteur conchylicole, même si ce n’est pas la cible de la présente étude).
  • Enfin les acteurs du recyclage tels que Filets Recyclage, Fil&Fab, Noostrim, PlastixGlobal (Danemark), SEA2SEE et ValorYeu.

Objectifs

Le projet PECHPROPRE 2 se décline en trois actions qui ont été menées en parallèle :

  • Action 1 : Réflexion sur la mise en place de la filière nationale de gestion des filets fins et chaluts usagés, avec les metteurs en marché et autres acteurs impliqués.

L’objectif prioritaire de cette action était d’obtenir un consensus avec les metteurs en marché sur le principe d’une « REP volontaire », formalisé par une Lettre d’intention signée, notifiant leur engagement pour construire la filière et participer au dispositif.

  • Action 2 : Ateliers avec les acteurs territoriaux autour des projets en cours sur la thématique du recyclage des engins de pêche usagés sur l’ensemble du territoire.

Les principaux objectifs de cette action étaient de fédérer les projets territoriaux, d’identifier de nouvelles démarches, et d’initier des synergies entre les acteurs territoriaux mais aussi entre le niveau local/territorial et le niveau national (démarche de filière).

  • Action 3 : Travail avec les acteurs locaux en vue de favoriser la structuration de la collecte sélective des EPU dans les ports et leur recyclage.

L’objectif de cette action était de mobiliser et accompagner techniquement les acteurs locaux et portuaires (gestionnaires des ports, services d’exploitation, pêcheurs, Comités des pêches, Etc.) dans la structuration de la collecte sélective des EPU dans les ports, pour favoriser le recyclage de la matière plastique constituant les engins.

Français