CIDPMEM 64-40

CIDPMEM :

Relance d’une revalorisation du matériel de pêche usagé sur la côte basco-landaise

Historique des démarches :

Une première démarche a été menée dès 1996 par l’Association des jeunes pêcheurs Itsas Gazteria de Ciboure (Pyrénées-Atlantiques) pour sensibiliser les pêcheurs de la Côte basque à ramener à terre leurs déchets de bord ou récupérés en mer (opération « Mer Propre »).

A partir de 2002, un projet expérimental a été mis en place sur 2 ans, puis prolongé jusqu’en 2008. Il avait pour objet de récupérer des déchets marins du golfe de Gascogne par des pêcheurs professionnels sur tout le littoral aquitain, entre les ports d’Hendaye et du Verdon. Mis en place à l’initiative du Conseil Régional Aquitaine, le projet a été confié à l’Institut des Milieux Aquatiques (IMA) de Bayonne.

Cette opération a permis la sensibilisation des professionnels, la remise de poches pour la récupération des déchets à quai, la gestion de bennes spécifiques à l’opération dans les ports, …

Au total en 2002, ce sont 30 navires qui ont été concernés en récupérant l’équivalent de 6 bennes de déchets. En 2004, ce sont 164 navires qui ont participé au projet et collecté 89 t, soit 1 000 m3 de déchets, et en 2006, 100 t soit 1 130 m3 (l’équivalent de 13 semi-remorques) ont pu être récupérées.

A partir de 2004, ce projet a été complété par la sensibilisation des plaisanciers, du milieu scolaire maritime et du grand public.

A partir de 2005, un nouvel élan est donné au projet avec la collecte des matériels de pêche usagés en bon état des professionnels pour leur revalorisation auprès de communautés de pêcheurs de pays en voie de développement.

En 2005, 90 m3 de matériel ont été envoyés en Côte d’Ivoire – En 2008, 45 m3 en Guinée Conakry et 20 m3 en Haïti – En 2009, 20 m3 au Gabon et en 2015, 40 m3 au Sénégal.


A partir de 2008, de nouvelles filières de revalorisation de ces matériels de pêche usagés ont aussi été mises en place :

  • Avec le Société Filets recyclage pour la revalorisation de filets et chaluts en mauvais état : près de 80 big-bags d’1 m3 lui ont été envoyés chaque année.
  • Autres filières : dons ou échanges de matériels entre professionnels, réalisation de filets de protection de ruches pour des apiculteurs, de potagers et d’arbres fruitiers, fabrication de hamacs, d’objets de décoration, …


La démarche a été interrompue en 2015 après le décès du chargé de mission de l’IMA qui menait ce projet.

Mais, afin de relancer la dynamique précédemment impulsée, un nouveau projet se met en place

Aujourd’hui il d’agit de

  • Reprendre la démarche de collecte du matériel de pêche usagé des professionnels des ports basques et sud landais pour le revaloriser par des filières adaptées ;
  • Proposer aux professionnels de ces ports de nouveaux services pour le démontage des filets dans un premier temps, de réparation, remontage et montage de filets à façon dans un second temps.

Le porteur potentiel du projet est la CCI Bayonne Pays Basque.
Pour cela, un travail de revalorisation (collecte, tri, réparation, expédition …), doit être fait. Il devrait être confié à du personnel de l’Association ADELI de Saint-Jean-de-Luz, atelier chantier de réinsertion œuvrant dans le domaine de l’environnement, dans un local adapté mis à disposition par la CCI Bayonne Pays Basque.

Financement prévisionnel :

Le projet va être déposé auprès du Groupe d’action locale pêche et aquaculture (GALPA) Côte Basque – Sud Landes pour un financement des formations du personnel en charge de cette démarche, des équipements et investissements nécessaires, etc., dans le cadre du programme de Développement local mené par les acteurs locaux (DLAL) du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) 2014-2020.

Planning prévisionnel :

Dépôt du dossier auprès du GALPA Côte Basque – Sud Landes début 2017 pour une mise en œuvre courant 2017.

Démarches en cours :

  • Information des professionnels basco-landais pour connaitre leur intérêt quant au projet et aux prestations qui pourraient leur être proposées, évaluer la quantité de matériel à traiter annuellement, et dessiner les modalités pratiques, logistiques et économiques du projet.
  • Echanges et rencontres avec d’autres GALPA et territoires pour la recherche de filières de revalorisation adaptées au matériel collecté et la mise en place de coopérations / partenariats.

Contacts :

Sébastien LE REUN,
CCI Bayonne Pays Basque, Responsable d’exploitation du port de pêche de Saint-Jean-de-Luz / Ciboure
Tél. : 06 30 52 57 44
Courriel : s.lereun@bayonne.cci.fr

François GALLET,
CIDPMEM 64-40, Animateur du GALPA Côte Basque – Sud Landes
Tél. : 06 47 29 62 18
Courriel : f.gallet@cidpmem6440.fr